Portrait : Blanche de Castille

La reine Blanche de Castille est surtout connue pour être la mère du grand roi Louis IX, le Roi Saint. Mais elle est bien plus que cela et elle mérite amplement son portrait détaillé en tant que modèle à suivre.

Jouant à merveille son rôle d’épouse et de mère, elle s’illustra comme régente hors pair, repoussant les ennemis du royaume de l’intérieur comme de l’extérieur. Certains dirent d’elle qu’elle réfléchissait comme un homme, pourtant elle apparait très féminine sur bien des aspects. Son rapport à la religion l’influença beaucoup et elle joua en son temps un rôle primordial dans les relations internationales comme peu de femmes en ont joué au cours de l’Histoire de France. Elle sut jouer de sa féminité, montrant que l’on peut faire de la politique en étant pleinement femme. Continue reading “Portrait : Blanche de Castille”

Portrait : Simone Veil

Simone Veil : femme incomprise, idiote utile ou traitre à la Nation ?

Morte le 30 juin dernier, Simone Veil a passionné le milieu médiatique ces derniers jours. Elle est désormais érigée en icône féministe et européiste, en figure de proue de la République. L’esprit moderne se caractérisant par sa capacité d’oubli du passé, y compris du passé proche, il importe de rappeler qu’il y a quelques années, Simone Veil défilait aux côtés de la Manif pour tous, provoquant la consternation du milieu politico-médiatique. Continue reading “Portrait : Simone Veil”

PORTRAIT : JEANNE D’ARC

Le 30 mai 1431 mourrait la femme la plus connue de l’Histoire de France : Jeanne d’Arc. Portrait d’une jeune femme courageuse.

Jeanne Darc nait en 1412 à Domrémy, en Lorraine, au sein d’une famille de paysans plutôt aisée. Malgré le contexte de la Guerre contre les anglais (guerre de Cent ans), Jeanne mène une enfance heureuse. Ceux qui l’ont connue de son vivant la décrivent comme une joyeuse petite brune très pieuse. Elle ne va pas à l’école et restera toute sa courte vie illettrée. A l’âge de 13 ans, elle a sa première apparition : celle de Saint Michel, sainte Catherine et Sainte Marguerite qui lui disent de conduire le roi à Reims pour le faire sacrer et de « bouter les Anglais hors de France ».  Continue reading “PORTRAIT : JEANNE D’ARC”

PORTRAIT : Jacqueline de Romilly

Pour cette journée de la femme, un portrait de la vigie grecque Jacqueline de Romilly, élue à l’académie française en 1988. Continue reading “PORTRAIT : Jacqueline de Romilly”

Portrait : Claudie Haigneré

Pour ce début 2017, un peu d’inspiration auprès du parcours d’une française courageuse et bosseuse : Claudie Haigneré.

A 59 ans, Claudie Haigneré a eu plusieurs vies. Fille d’ingénieur et passionnée de sciences et de technique, bachelière à 15 ans et multidiplômée (elle est surnommée “bac + 19”!) , elle est surtout connue par le grand public pour être la première femme à avoir été dans l’espace. Et oui, c’est une française: cocorico!

De 1992 à 2001, elle vit et s’entraine en Russie, participant de plein pied à la collaboration franco-russe dans le domaine spatial, collaboration voulue et promue depuis le Général De Gaulle. Alors que 1992 marque la fin de la perestroika, Claudie Haigneré vit donc le début d’une nouvelle ère pour la Russie. Elle est par ailleurs décorée par l’Ordre russe de l’Amitié des Peuples.

Toujours guidée par sa passion pour la science, Claudie Haigneré a entamé en 2002 une carrière politique afin d’influer au plus haut sommet de l’État pour faire avancer ses idées. C’est ainsi que par son prestige comme scientifique, elle est nommée ministre déléguée de la Recherche et de la Technologie puis ministre déléguée des Affaires Européennes!

10 raisons qui font de cette superbe femme une source d’inspiration :

  • Elle est passionnée
  • Elle ne se refuse aucune possibilité professionnelle
  • Elle bosse dur pour réaliser ses rêves
  • Elle parle de son manque de confiance en soi et nous décomplexe par rapport à ça
  • Elle lit beaucoup
  • Elle fait de sa curiosité un atout “qui permet d’avancer”
  • Elle écrit et préface de nombreux livres
  • Elle réussit à combiner carrière professionnelle et vie amoureuse et familiale
  • Elle fait de la politique par conviction et non par ambition
  • Elle ne fait de sa féminité ni un frein ni une arme : elle est femme… et alors?

Finalement, à Claudie, et même si on ne partage pas forcément ses idées politiques, on ne lui trouve qu’un seul défaut : son amour de l’art contemporain, qu’elle collectionne!

Portrait : Brigitte Bardot

Premier article sur Françoise, et il sera consacré à une figure populaire de notre pays et de notre patrimoine culturel : la belle Brigitte Bardot. Issue d’un milieu bourgeois catholique, elle côtoie le milieu artistique parisien dès son enfance. Elle se tourne vers la danse classique, et entre au Conservatoire de Paris à l’âge de 14 ans. Puis, plus tard, elle commence à poser comme modèle, devient rapidement la coqueluche du magazine Elle, et se lance dans le cinéma. En 1956, pour le film “Et Dieu créa la femme”, elle se décolore les cheveux… Une icône est née.

Grande gueule au grand cœur

Au delà de sa carrière artistique, ce qui fait de B.B. une figure emblématique de notre pays se sont les choix effectués au cours de sa vie. Que cela soit son mariage avec Bernard d’Aumalle, proche de la famille Le Pen -au grand dam du milieu culturo-mondain parisien – son combat pour les animaux, mais aussi certaines prises de paroles mémorables (sur le cinéma actuel, le hallal, l’immigration…), Brigitte n’en fait qu’à sa tête et dit ce qu’elle pense.

Par le biais de la fondation Brigitte Bardot, elle est devenue une pionnière de la lutte contre la souffrance animale. Mettant sa célébrité et son argent à bon escient, elle n’hésite pas à formuler des doléances auprès du chef de l’État et des personnalités politiques. De Gaulle appréciait d’ailleurs sa “simplicité de bon aloi”. Elle même le respectait énormément (cf la lettre ci-dessous).

Symbole d’une époque révolue

Elle incarne l’insouciance qui caractérisa la période des 30 Glorieuses. Jouant surtout dans des comédies romantiques, et étant principalement la carte séduction d’un film, elle eut tout de même l’occasion de prouver son talent d’actrice, notamment dans les films La Vérité et le Mépris. Elle mit fin à sa carrière à l’âge de 38 ans, en 1973, année du premier choc pétrolier. La, encore c’est un symbole.

Icône d’une France éternelle

Brigitte Bardot a été la première personne connue à incarner Marianne, symbole de la République Française, auparavant dessinée sous les traits d’anonymes. Et force est de reconnaitre qu’aucune de celles qui l’ont suivie ne l’ont détrônée – pas même la toute aussi belle Laetitia Casta.  On peut discuter sur le fait que la République et la France, ce n’est pas la même chose. Soit, mais ce n’est pas le sujet. Brigitte Bardot représente la France dans tout son charme : sa non-nonchalance, cette façon très particulière de parler qui lui a toujours donné un air de tête à claques, sa liberté de penser.

ob_800502_lettre-brigitte-bardot-pour-expo-de-ga