De la célébration du dimanche – Pierre Joseph Proudhon – 1845

De la célébration du dimanche – Pierre Joseph Proudhon – 1845

contexte : Monarchie de Juillet, 1845

Dans ce texte, Pierre-Joseph Proudhon – pourtant athé – défend le repos dominical qui déjà à son époque est mis à mal en pratique. Ce repos dominical a plusieurs fonctions. Il permet une « communion d’amour et de foi », une « union des intelligences et des cœurs ». Et au delà de la foi, il a une vraie utilité morale. Il permet de faire fructifier sa vie intérieure. Cette réflexion sur l’importance de la célébration du dimanche permet également au français Pierre Joseph Proudhon de poser les gallons de sa vision du socialisme, le mutualisme.

« Restaurons la solennité si éminemment sociale et populaire du dimanche non comme objet de discipline ecclésiastique mais comme institution conservatrice des mœurs, source d’esprit public, lieu de réunion inaccessible aux gendarmes et garantie d’ordre et de liberté »

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *