la maison de mon père

La maison de mon père

je la défendrai

contre les loups,

contre la sécheresse,

contre le lucre,

contre la justice,

je la défendrai,

la maison de mon père.

Je perdrai mon bétail,

mes prairies,

mes pinèdes,

j’y perdrai

les intérêts,

les rentes,

les dividendes,

mais je défendrai

la maison de mon père.

On m’ôtera les armes

et je la défendrai avec mes mains

la maison de mon père.

On me coupera les mains

et je la défendrai avec mes bras

la maison de mon père.

On me laissera sans bras,

sans poitrine et je la défendrai avec mon âme

la maison de mon père.

Moi je mourrai

mon âme se perdra

ma famille se perdra

mais la maison de mon père

durera

debout.

Gabriel Aresti , 1963.

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *